..... parfait, même si ça n'avait pas forcément bien commencé.

Vendredi soir, tout est prêt.

Samedi matin, tout roule, sans stress, on est dans les temps. Zours va chercher la voiture. Cinq minutes plus tard, il m'appelle : plus de voiture !! Gné ?? Fourrière ? C'est notre première pensées mais on a vu aucun panneau quand on s'est garé et il n'y avait pas de marquage au sol. Vol ? qui irait voler un break ? patapay mon Zours On doute tout de même. Le temps qu'il rentre, j'ai appelé le commissariat qui m'a donné le numéro de la fourrière. J'appelle, je donne l'immatriculation et c'est confirmé, elle est là. Depuis quand ? le matin même !! hein ? mais il est que 10 heures !! Il me dit de venir avec les papiers de la voiture et.... 136 € AAARRGGGHHH !!!!!! La raison : stationnement gênant. Pourtant, elle ne gênait vraiment personne, promis. Comme on avait pas vu de panneau, Zours le précise et du coup, il se retrouve avec un double pour pouvoir contester. Une fois dans la voiture, on regarde la prune et on voit l'heure d'enlèvement : 9h10 !!!! Ptiiiiin !! Moins d'1 heure avant que Zours n'aille la chercher.... Ca fout UN PEU la rage, nan ? Finalement, au retour, Zours a cherché et trouvé le panneau de stationnement gênant... on l'avait pas vu parce qu'on avait fait un demi-tour un peu pas correct alors bon..... honte à nous.... on va s'taire je crois.....

On repasse par la maison, on charge et nous voilà enfin partis............. dans l'mauvais sens !!!!!!! Murphy, lâche nous les baskets steuplé.... Retour sur le bon chemin et le reste du voyage a été tranquille, musique et papotage. Arrêt pipi et grignotage... et calinage aussi . On a trouvé facilement le camping, juste avant les falaises et la mer. Très mignon. On se pose, Zours monte la tente... moi, je sais plus ce que je fais. Je vous passe les détails installation/courses/bouffe pas de cassoulet ce soir là.... ce sera pour le lendemain c'pas intéressant. Par contre, la balade sur la plage ça.... magnifique. Zours voit la falaise et commence à baver : veut monteeeeeeeeer !!!!! Bah oui mais nan.... le calcaire, c'est très friable alors tu restes en bas. Déçu mon Zours. Quelques personnes sur la plage dont une dame avec ses deux chiens... qui sont après nous dès qu'on s'est baissé pour ramasser des galets. Ca ne faisait aucun doute, ils voulaient jouer, leurs yeux disaient : envoyez les cailloux !!!!!! Ce qu'on a fait. Maintenant, imaginez un ptit caillou lancé parmi des milliers d'autres.... va t'il nous ramener le bon ? La femelle, oui normal je dirais moua, pas vous mesdames/mesdemoiselles ? mais alors quelle rigolade à voir l'autre suivre le caillou du regard et paf.... perdu.... où qu'il est ? il ne prenait même pas la peine d'essayer de nous leurrer avec un autre, il revenait sans. La nuit a été plutôt bonne, pas top pour Zours qui n'avait pas pensé à mettre le matelas en diagonale histoire de ne pas se prendre un piquet dans la tête ou dans les pieds... Un petit bémol tout de même concernant le camping allez !! tous en choeur avec moi les sa-ni-taiiiiiires !!!! Pas de lunettes sur les toilettes des filles ça fatigue de faire pipi le cul en l'air ça oblige a en faire une en papier toilette quand on veut faire autre chose que le ptite commisssion. Quand à la propreté, c'est pas top mais ça passe. On a fini par en trouver des "un peu plus mieux bien" un peu plus haut..... là où il y a les emplacements des mobil-home.

Dimanche matin, réveillé vers 10h..... par THE famille. Et oui.... on y a eu droit, y'a pas d'raison Murphy t'es vraiment salaud..... Impossible de dire combien ils sont mais beaucoup.... ils parlent forts, s'engueulent, s'interpellent d'un bout à l'autre sans se soucier aucunement des personnes autour ni de l'heure qu'il est. Avec la vulgarité et la beaufitude indispensables. Misère comme dirait l'Enfoiré. Le temps de ptit déj', papoter, faire des noeuds il en connait plein mon Zours grimpeur et décider de ce qu'on allait faire j'vous entends d'ici mais..... c'était déjà fait ça , des motards anglais arrivent.... et on les entend !!! Les pseudos-rebelles dans toute leur splendeur. Et là encore, de l'incorrection, de l'irrespect envers les autres campeurs. Que je te laisse tourner le moteur alors que je suis descendu depuis 5 minutes, que j'te la laisse tourner avant de partir 10 minutes plus tard.... Pis visiblement Moman sait pas bouger sa moto pisque c'est Popa nan Zours, pas Chubby qui lui déplace et qui la laisse tourner le temps qu'elle se décide à monter dessus.... En la voyant partir, on se dit que c'est pas gagné, l'a pas l'air à l'aise à l'aise Moman. On range et on monte en voiture... on voit l'heure : 17h !! Déjà ?? Ca prouve une chose, Zours et moi, on ne s'ennuie pas ensemble. Direction les falaises de Saint Valery en Caux. Un ptit tour sur la plage et on grimpe. On trouve un blockhaus mais on a oublié la lampe de poche. Zours se sert du flash de son appareil photo et en profite pour me flasher le traitre !!! Ca ne m'empêche absolument pas de marcher dans un gros c*** collant c'Murphy j'trouve..... On repart de là et on se trouve un coin tranquille dans les herbes, on s'allonge tranquille.... on papote, on s'papouille..... Bonjour m'sieur dame.... Pas moyen d'être tranquille tssssssss..... et on se relève relativement rapidement après que Zours d'abord et moi ensuite, sentions des ptites brûlures en des endroits très différents nan pas là, z'êtes obsédés vous !! Encore un coup de çui plusieurs fois cités jusque là chuis sûre !!! Retour au camping, mangeage et tour sur la plage. Dodotage plus reposant pour Zours mais pas pour moi. J'ai eu froid. Réveillée souvent donc.... en plus d'une envie de pipi en pleine nuit. Lâchement, je me dis que je vais faire derrière la ouature.... ben nan, au moment où je me dirige vers l'endroit, j'aperçois une forme humaine kess k'y fait debout à c't'heure là lui ?? pffffffffff.... obligé de pousser jusqu'au wawa.

Lundi matin, réveillés comme la veille, par THE famille. Il est 10h, on a deux heures devant nous. Zours commence à démonter notre maison pendant que je prépare le tit déj' et que je range. Zours est accroupi, c'est trop tentant..... tentative de plaquage au sol..... ratée..... je me retrouve pendue par les pieds...... Zours me pose, je me relève, il se ré-accroupi..... fallait pas...... il se retrouve par terre en moins d'deux..... gagné !! Et j'me sauve bien sûr, courageuse mais pas téméraire non plus. Avant de démarrer, Zours me demande si je veux faire ou voir quelque chose de particuliers avant le retour à Paris. Je veux bien voir la mer encore une fois. Je prends la carte et je repère un phare sur, presque, notre chemin de retour. Let's go !! Après avoir un peu tourné dans Dieppe z'ont trouvé un truc infaillible pour te faire visiter la ville même si tu veux pas, ils mettent le panneau qui t'intéresse, tu le suis, tu te retrouves avec plusieurs directions mais plus TON panneau.... alors tu refais un tour pis t'en vois un autre qui t'intéresse pis rebelote il re-disparait..... on fini par y arriver, au phare. Et là....... cruelle déception. Le phare, il est tout petit, même pas rond et surtout, on peut même pas rentrer dedans !!!!!!! Merci Murphy de nous suivre partout, elle te plait la balade ? Bon..... pas grave...... on prend la "route du sémaphore" espérant pourvoir aller au bord de la falaise. Un chemin écrit "privé" à droite, on s'y engage ben koua ? on savait pas lire hier.... ça arrive nan ? Chou blanc, on ne peut pas approcher... sur du plat en tout cas... Zours cherche un endroit où on pourrait non seulement descendre mais aussi remonter. C'est un peu friable, un peu boueux mais bon.... on veut descendre, na !! Tout va bien, on y est presque, enfin, c'est ce qu'on croit. On avance sur du plat, on enjambe un trou, on pose le pied sur ce qu'on pense être du solide... grave erreur..... en même temps, nos pieds respectifs s'enfoncent dans la boue jusqu'aux chevilles. On se regarde, "ah, toi aussi ?" et on éclate de rire. Nous voilà jolis !! Au moins, on sait qui est droitier et qui est gaucher. Bon ben on remonte alors..... on pouvait pas aller plus loin de toute manière.... Un arrêt pipi, un changeage de chaussettes/chaussures, un dernier râlage après le faux-phare et on est reparti. Arrêt à Dieppe pour un café, on a bien rigolé avec les mouettes qui se posaient sur le lampadaire à côté. Du mangeage pour la route, et on repart à la quête d'un ptit coin pour pique-niquer Zours !! chut !! pas de mauvais jeu d'mots steuplé !! On a trouvé un verger, on s'est posé....un bon moment, on était bien, on avait pas envie de rentrer......


Quelques photos...

 

 

 

 

Ce premier week-end en tête à tête, loin de la maison et de nos repères, n'a fait que confirmer notre amour, notre plaisir, notre désir d'être ensemble le plus longtemps possible, jusqu'au bout de nos vies. Peut-on être plus sûr de ça à 40ans qu'à 20 ? Je ne sais pas mais il y a des choses qui ne trompent pas. C'est mon avis en tout cas. Nous nous sommes trouvés, nous sommes ce qu'il nous fallait. Il m'a dit des choses si belles. Merci mon Zours pour ce week-end. Je t'aime.
 

EDIT

Je ne résiste pas, il est trop beau.... 

..... mon Jojo d'amour de moua