A propos de la note qui suit, toute ressemblance avec vous, le reste du monde et moi est tout à fait......... voulue. Non, je ne me suis jamais introduite chez vous pourtant je sais....... si si..... je sais.....

Au départ, on les achète par deux, voire même on vérifie .... pas vous ?? on arrive à les mettre par deux aussi... si si... les même qu'au départ..... enfin.... pendant un certain temps, plus ou moins long suivant tellement de critères que je ne les énumèrerais pas on respire... parce qu'un beau jour, on se retrouve avec tout un tas de chaussettes orphelines. Je ne parle pas des chaussettes de bébé systématiquement avalées par la machine à laver d'ailleurs, vous leur donnez quoi à manger aux vôtres ? Nan parce qu'elles m'en ont graillé d'la chaussette !! Parfois j'arrivais à leur arracher de la gueule sans me faire mordre.... malheureusement, elles étaient dans un état tel que je n'ai jamais rien pu faire pour les sauver. Hein ? coudre ? Ça va pas la tête ?? Suis pas folle, ça pique les aiguilles !!

Ces orphelines rescapées, on les range, stocke, abandonne rayez la mention inutile dans une commode, une armoire, sous le lit même chose en n'oubliant pas de les ligoter parce que la chaussette orpheline n'a qu'une idée en tête : retrouver sa jumelle et pour ça, elle est prête à...... presque rien en fait. Et oui, la chaussette est lâche. Vous avez déjà vu une chaussette avec la médaille du courage, vous ?? Une autre, je ne sais pas mais pas celle là en tout cas !!

J'ai quelques hypothèses quant à la disparition d'une jumelle.

Elle se perd sous/derrière un lit, sous/derrière/au-dessus de l'armoire et après avoir erré comme une âme si.... les chaussettes ont une âme.... je l'sais, c'est tout en peine, se laisse mourir à côté de celles déjà mortes voire fossilisées. D'ailleurs, maintenant vous savez pourquoi je ne bouge pas mes meubles..... je m'en voudrais de déranger quelques sépultures sauvages.

Elle se jette, de désespoir, du haut de l'armoire. pour atterrir derrière le lit sinon, ça n'a aucun intérêt.

Elle descend en rappel, attachée à ses congénères victimes du même sort, pour atterrir, direct dans une flaque d'eau cette fois sur le trottoir mais en ayant l'espoir de retrouver sa jumelle. Vous ne le saviez pas mais..... les chaussettes sont de la même race que les Inséparables, l'une sans l'autre, elles ne peuvent vivre très longtemps et se sentent terriblement inutiles.

Toujours est-il que, quelques soient les raisons des disparitions, on rachète des chaussettes et le manège redémarre. Plusieurs fois de suite même.

Un jour me demandez pas lequel on se décide à trier ces commodes, armoire, dessous de lit et on retrouve tout un tas de chaussettes ligotées par paquets. Mais comme on vient d'en racheter d'autres Qui a dit qu'on avait surtout pas envie de s'emmerder avec ça ?? j'ai entendu..... on jette tout à la poubelle.... avec tout de même une pointe de culpabilité nan pas dans la poubelle !!

 

Voilà comment se commettent régulièrement, de par le monde, des génocides. Dans les livres d'histoire enfin, dans le mien.... oui j'en ai qu'un.... on appelle ça la shoa(h)ssettes. Soyez pas navrés, ce dernier mot n'est pas d'moi... il m'a été grumffffée par un zours.

 

Au fait, je l'ai pas précisé mais vous l'aviez deviné (qui a dit non ??) le crob est du zours que j'aime.

 

EDIT lundi

Ce devait être un édit où je me vantais d'avoir récupéré notre 100aine de Go que l'on pensait définitivement perdues... mais je n'en ai pas le coeur, la tête, l'envie. Alors ce sera juste un édit pour dire que j'ai posté ailleurs....

Mono, si tu veux l'adresse, c'est par mail et avec recommandation.