Toujours hospitalisée, la sortie devrait être pour dans moins de deux semaines. Que dire d'autre que la pente est très difficile à remonter, la sortie me fait envie mais m'angoisse aussi, mon geste ayant été tellement pas prémédité, tellement automatique qie j'ai peur, que je ne me fais pas confiance.

 

Plus grand monde ne passe ici mais j'embrasse fort ceux qui viendront me lire.....