Plantage en beauté de l'ordi, je crains que cette fois -ci, ce ne soit le disque dur, il n'a jamais voulu redémarrer. Je ne suis pas certaine à 100% pour différentes raisons et j'espère avoir tort. Remis en route avec un petit disque dur mais bon, ça plante régulièrement tout de même. Je pense que ma carte mère est vraiment en fin de vie.

 

Notre mini boule de poil, Boulette, le hamster de Jojo a rejoins le paradis des hamsters. Elle nous manque beaucoup mais il n'en veut pas d'autre. Les départs sont trop difficiles à vivre.

 

Quant à moi..... toujours au fond. Plus d'espoir de retrouver l'homme de ma vie. La douleur est toujours vive, le manque toujours présent, le sac de larmes intarissable....

Some people live for the fortune
Some people live just for the fame
Some people live for the power yeah
Some people live just to play the game
Some people think that the physical things define what's within
And I've been there before
But that life's a bore
So full of the superficial

Some people want it all
But I don't want nothing at all
If it ain't you baby
If I ain't got you baby
Some people want diamond rings
Some just want everything
But everything means nothing
If I ain't got you

Some people search for a fountain
That promises forever young
Some people need three dozen roses
And that's the only way to prove you love them

Hand me the world on a silver platter
And what good would it be?
With no one to share, with no one who truly cares for me

If I ain't got you with me baby
Nothing in this whole wide world don't mean a thing
If I ain't got you with me baby

 

Demain, je revois mon ancienne psy. J'avais bien avancé avec elle, espérons que cette fois encore. Quand je lui ai dit qui je voyais d'autre, elle a rigolé et visiblement, n'en pense pas que du bien. Peut-être un planqué comme avait dit Ely.

 

Désolée de ne pas avoir été là ces derniers jours et de ne pas vous avoir plus répondu mais entre l'ordi et le fait que je sois seule, ce n'est pas la joie.....

 

Edit vendredi soir

Je ne l'avais pas vu depuis au moins deux ans et il est clair que c'est un tort... je n'avais pas fini. Il ressort de cette demi heure que je dois arrêter de vouloir réparation de ce que je n'ai pas eu étant enfant/ado, que je dois arrêter de vouloir être enfin "portée", protégée à tout prix, que j'arrête de rechercher la figure paternelle et surtout ce qui m'a manqué de cette figure, dans les hommes qui croisent ma route. Par exemple, quand la grosse blonde s'est mise à me harceler au boulot, je n'aurais pas dû chercher seulement protection auprès de l'homme avec qui j'étais mais aussi aller la voir elle, pour qu'elle me pousse à me défendre contre cette fille. Sauf que je me suis encore crue plus forte, j'ai cru que j'y arriverais avec l'aide de l'amour. Raté... et dans les grandes largeurs en plus. Quand je lui ai parlé de l'année passée avec cet homme, elle m'a demandé si je trouvais normal qu'il me demande de tout lâcher aussi vite pour vivre avec lui, parce qu'elle, non. Elle m'a demandé ce qui m'avait empêché de le faire, je lui ai répondu : la peur. Celle d'être de nouveau dépendante d'un homme, de vivre chez lui et non chez nous, financièrement parlant aussi, du moins pendant un temps. La pression était trop forte, il n'a pas eu la patience d'attendre ( le peu de ) temps dont j'avais encore besoin. Notre histoire a démarré rapidement et très fort et par rapport à la plupart des couples, quoi qu'il en pense, on aurait eu besoin de plus d'une seule année pour construire le notre. Mon tort a été de continuer à me réfugier, trop souvent, dans la solitude plutôt que dans ses bras, il s'est senti seul à deux. Tout comme je l'ai trop souvent vécu ces quatre dernières décennies et qui explique mon comportement. J'avais besoin de plus d'une année pour changer ça et apprendre à être réellement deux dans mon couple. Elle m'a dit la même chose, à savoir que c'était trop rapide et le "délai" trop court. Elle a fini en me disant d'arrêter de pleurer et d'écrire une lettre de colère. Je dois lui rendre mardi.

 

Que ce soit bien clair, je ne dis pas que si notre couple est tombé, c'est de sa faute, bien loin de là. Les responsabilités sont partagées. L'amour n'était peut-être aussi pas assez fort, sinon...