Deuxième et dernière semaine d'essai concluante puisque je rempile demain A. a été faire des courses pour le boulot (café, produit wc etc etc....) et elle a pensé à me ramener une grosse boite de l'ami ricoré, youpiiii

 

Me suis promenée en taxi deux fois, dans les beaux quartiers, pour aller à l'imprimerie, c'est sympa et ça ne m'a pas mise en retard dans mon boulot, j'y ai veillé.

 

J'ai commencé à faire les tableaux pour organiser correctement le roulement des cours, qu'on n'en manque surtout pas. En dehors de ça, j'ai encore plein de rangement à faire, tellement que je me dis que j'en emmenerai bien à la maison mais......... nan !! Mauvais plan. De toute façon, c'est trop lourd, je ne me vois pas trimballer ça dans le métro.

 

Le soir, c'était balançage de shoes et larvage pour cause de semaine "femme", j'en ai profité. Lundi soir, j'ai bu un café avec un pote près du boulot et mercredi je rencontrais un homme avec qui je discutais sur lycos et sur msn. Un bon moment. Le lendemain, sur msn, j'arrive et j'y cause. Ses réponses sont brèves, presque sèches. Je demande s'il est de mauvais poil, il me répond que oui. En suis-je la cause ? (j'ai posé la question au cas où mais je ne voyais pas en quoi j'aurai pu l'être) Non me dit il mais comme je suis là, que je l'ai interpelé, comme il dit, je vais prendre pour les autres. Ben voyons ? et pourquoi pas tiens ? Ben nan, j'ai assez servi de punching-ball dans ma vie, hors de question qu'un homme qui me et que je connais à peine me traite comme ça. Je lui ai dit que ça ne risque pas, qu'il me prévienne quand il serait de meilleur humeur et que je déconnectais. Pas de news depuis, pas un mot d'excuse ni rien. Tant pis....... pour lui. En plus, ce soir là, je devais dodoter chez D. et un débarquement d'anglais a tout fait capoter. Soirée tristoune ce jeudi soir donc. D. a un peu regretté le lendemain, on aurait tout de même pu passer une bonne soirée devant un bon film mais l'avait passé une mauvaise journée au taf alors..... et moi je comprends qu'il n'ait pas voulu s'enquiquiner avec "ça". Nos retrouvailles n'en seront que meilleures

 

Je remonte régulièrement sur la balance mais plus pour les même raisons qu'avant. Je surveille pour ne pas descendre parce que depuis que je bosse, je perds régulièrement et si ça continue, je vais passer sous la barre des 40kg. Cela dit, je me sens bien, pas fatiguée ni essoufflée. Cette semaine, j'ai eu la flemme de me faire à manger alors en rentrant lundi, je suis passée à la petite épicerie du coin et me suis prise une salade toute faite (piémontaise au jambon). En principe, ces salades sont pour une personne et un repas. Avec moi, c'est certes pour une personne mais ça me fait trois repas (r'marquez, chuis économique). J'y ajoute un bout de fromage et me voilà l'estomac rempli. C'est le seul repas que je fais dans la journée, le matin je n'ai pas faim alors c'est un mug de ricoré au lait et comme je le bois pas longtemps avant de partir taffer, je ne mange donc pas le midi. J'emmène une barre chocolaté et un gâteau au boulot mais comme je n'arrête pas, ben j'le oublie. J'en grignote un dans le métro, au retour. A. est au régime alors je ne veux pas non plus manger devant elle.... pis j'ai pas l'temps d'abord

 

Je vais, quoi qu'il se passe niveau assedics, pouvoir payer mon loyer de février grâce à un rappel de la caf qui me fait descendre la facture de ce mois-ci à 50 euros. Et si je peux, je leur filerais plus pour apurer ma dette auprès d'eux. Si tout se passe "bien" je vais même pouvoir commencer à rembourser la socitété qui s'est portée garante et qui a payé 4 mois de mon loyer. J'aime pas les dettes !!!

 

J'avais d'autres choses à raconter, j'y ai pensé au cours de la semaine et j'aurais dû les écrire au fur et à mesure parce que ça s'est envolé, ça m'énerveeeeeuuhhhh !!!!!

 

EDIT 27 février

Aujourd'hui, Alex nous montre un truc qui ressemble à un kit main libre mais qui fait une lumière rouge et nous demande ce que c'est. Pendant que le patron allait chercher ses lunettes, je regarde et vois inscrit dessus : Walt Disney Benjamin Gates. J'éclate de rire en disant : "c'est un jouet !!! Elle a ramené ses jouets !!! Demain, j'amène la panoplie d'espion de Jojo !!" Mr I. le prend mais il ne voit pas ce que c'est. Alex toute triomphante se le colle sur l'oreille et nous montre....... Piscou magazine !!!!! On était écroulé !!!! Ca lui vaut le surnom de Daisy donné par le patron qui en retour se prend du Donald. Quand je vous dis que l'ambiance est cool et le patron ne veut pas que ça change. On a parlé de mes gnomes, surtout du Jojo (le Moyen a eut droit à deux fascicules de cours, un français et un maths hier) qui doit faire un exposé sur l'espace. Mr I. me dit "attendez" et revient avec un livre d'astronomie, qu'il prête à Jojo pour son exposé. Dans la foulée, comme le ptit gnome m'en avait réclamé, il me dit de prendre des fascicules et devoirs/corrigés de ce dont j'ai besoin pour lui. J'ai pris du français cm2 et 6ème. Le Jojo était tout content Si j'ai dit chez ma Zaboonette que c'était la fête c'est parce que j'ai été payée et qu'avec, il y avait une prime (en espèce), un billet vert que je n'avais jamais eu entre les mains. Il me le donne en me disant que c'est parce que j'ai bien travaillé et qu'il est fier de moi (j'vais prendre le melon si ça continue ). J'ai aussi eu droit d'économiser deux timbres en affranchissant avec la machine du boulot. Comment ne pas avoir envie d'aller travailler et de bien faire son boulot dans ces conditions ? Pas possible, je ne peux que m'investir et j'aime ça. Du coup, en rentrant, je suis passer à la pharmacie prendre de quoi soigner ma crève (je pouvais pas, je gardais le peu qu'il me restait s'il manquait un truc pour les ptits), ensuite à la rotisserie prendre un poulet cuit et à la superette prendre des pommes noisettes. Je peux vous dire que les gnomes étaient content et que ouais, c'est la fête. On en a tellement bavé qu'on fait une fête d'un rien. Tout à l'heure, c'est mon gnome et sa/ma Loola qui vont passer. En fait, un sourire ne quitte pratiquement pas mon visage depuis hier.... Pourquoi hier ?

Parce que D. est venu manger et passer la soirée avec nous. Ce fut une soirée papotage, rigolage et tendresse. Comme j'aime. J'étais bien J'en veux encore

Et aussi parce que le doc de ma Zaboonette l'a trouvé, je cite : méconnaissable dans le bons sens du terme. Elle va mieux, elle remonte la pente, ça me rend heureuse et confiante en l'avenir... le sien.... le mien aussi. T'es forte ma Zaboo et je t'aime fort.

Je retourne devant Dr House