Accueil

smiley : cry_smile La semaine.....

..... qui vient de se terminer, je ne l'aime pas. Deux sont partis, je ne les mets pas par ordre de préférence mais de date de départ.

 

Ma Tifille, la ratounette de mon Moyen, ma Lilith est partie dans son sommeil. Ca fait mal. Je m'étais très attachée à cette boule de poil qui nous a bien fait rire, adorable avec son museau et ses oreilles roses, vive et intelligente. Je n'ai pas aimé la voir dépérir. Elle a vécu plus longtemps que pas mal de ses copines, on l'a bien dorloté. Elle va me manquer ma bestiole. RIP Lilith.

 

 

Aujourd'hui, c'est un grand monsieur de la soul et du blues qui est parti, 70 ans, c'est trop jeune, c'est pas juste, il avait pas le droit. Mr Solomon Burke, y a une erreur, revenez.....RIP too Mister Burke.

 

 

dimanche 10 octobre 2010 à 22h05 par Titepuce | # | 15 commentaires

smiley : broken_heart Cérémonie...

... funèbre.... les deux textes qui suivent serviront à la vraie qui aura lieu dès que faire se peut, avec la très grande aide du zours. Je n'ai pas le courage d'en écrire plus aujourd'hui...

Mon Bébé

Je t'écris cette lettre pleine de solitude, l'âme en peine comme d'habitude depuis que tu es parti, depuis que tu n'es plus là, j'ai perdu ma chair, ce matin là d'un coup mon corps tout entier s'est vidé, mon coeur lui s'est bridé, quelque chose en moi s'est brisé. Même si je réponds « ça va merci » j'ai dans la bouche comme un mauvais goût d'infini. J'essaye de le masquer mais c'est dur Bébé, je te jure, c'est dur.

J'ai l'impression qu'il n'y a plus rien, , j'ai peur en fait. Tes yeux ne m'ont jamais regardé mais les miens te garderont à jamais. Il se passe plus rien j'épure même trop, je le sais et ça je le vis mal, j'enchaine les merdes et t'es pas là au final, il me reste quoi moi, hein, à part tes cheveux noirs, ton sourire que je ne peux qu'imaginer.

Je peux plus ou plus pareil alors chaque jour je me tue un peu plus que la veille. Je tue le temps parfois mal et de là haut tu le sens mais tu manques Bébé, tu manques.

Mon ange dans le ciel, Bébé je ne te dis pas adieu mais à plus, Bébé pour toi je fais pleurer ma plume.

Pendant huit mois, toi et moi on a tout fait ensemble, vécu ensemble, grandit ensemble, se donner de l'oxygène l'un l'autre, construit ensemble. Nos instant à nous dans le silence, dans le mouvement. On se nourrissait l'un de l'autre, l'un l'autre, l'un de l'autre tellement j'étais toi, t'étais moi

T'étais ma vie mon coeur et mon sang. T'étais mes tripes, mon moteur, mon sens à tout ça.

Alors depuis, je tue le temps parfois mal et tu le sens Bébé, tu le sens mais tu me manques, Bébé tu me manques....

C'est un gouffre que tu as laissé mon Bébé, ce sont mes jours et mes nuits que tu hantent et il n'y a pas qu'à moi que tu manques.

T'en fais pas mon bébé, je relève la tête, je sais que tu veux me voir plus forte alors je vais faire ce qu'il faut pour m'en remettre Bébé, t'inquiètes …

Pour toi je fais pleurer ma plume

 

Te serrer fort tout contre moi, déposer des baisers sur ton front, te câliner en chanson, caresser tes cheveux noirs, te sentir et m'imprégner de ton odeur, graver ton visage à jamais dans ma mémoire, te toucher, te dire au revoir.

Tout cela ne m'a jamais été permis et je ne pardonnerais jamais. Tout cela me manque cruellement. Alors 25 ans plus tard, je m'accorde cette cérémonie pour faire le deuil de toi, mon fils.

Sur ta maison je dépose ma douleur et mes larmes.

Pour toujours et à jamais mon fils.

Ta maman.

 

Bébé faudrait rentrer tu vois
Je suis en mal d'être avec toi
La machine à café est détraquée
Les cendriers tous renversés
Des heures et des heures passées
Devant la mire de ma télé
Des nuits sans dormir à me demander
Où tu peux bien aller
Faut pas m'laisser traîner là
Seul avec ces idées-là
J'suis pas si fort que tu crois
Pas si fort que ça
Bébé un doute en moi s'est figé
Tu n'vas plus rentrer
Je peux faire une croix sur toi
Comment ne pas m'imaginer
Ta petite gueule entre ses bras
Comment ne pas crier
Comment ne pas pleurer
Je suis fatigué
 

 

mardi 21 septembre 2010 à 09h10 par Titepuce | # | 14 commentaires

smiley : regular_smile Fierté, surprise, peurs, doutes, et autres.....

Ma seule fierté sont mes fils, vous le savez.

Mon Ptit passe en 4ème « fingers in the nose », avec les félicitations. Il a postulé pour intégrer la classe européenne d'espagnol et il a été pris. C'est élitiste, mais bon, il est intelligent, j'y peux rien. Et ça va lui rajouter des heures de cours en plus puisqu'il ne peut pas arrêter le latin. Il a aussi reçu un prix pour avoir été un élève méritant.Et c'est vrai qu'il en a eu du mérite avec l'année que je lui ai fait passer en restant cinq mois à l'hosto. Bravo mon fils.

Mon Moyen met en pause la musique et son groupe, les autres membres étant en fac, ils auront beaucoup moins de temps à accorder à leur groupe Mad Cactus, référencé dans google siouplait. Il tente de trouver un patron pour reprendre ses études et faire un cap de vendeur en librairie. C'est loin d'être gagné malgré ses efforts. Là aussi je m'en veux de ne pas avoir été là pour l'aider dans ses démarches.Nous sommes allés le voir en concert en juin, là encore, ma fierté se voyait.

Quant à mon Grand il bosse toujours malgré ses problèmes de dos, sa vie dans le sud lui plait bien.

La surprise est que mon Grand a retrouvé son père biologique par l'intermédiaire d'une cousine de ce dernier qui a voulu lui faire la surprise en lui retrouvant son fils. 20 ans ont passé depuis la dernière fois que l'on s'est tous vu. Il buvait et était violent. Le jour où il a voulu s'en prendre à notre fils, j'ai dit non et il m'a donné l'autorisation de partir. Je l'ai donc quitté. On était marié. Il n'a plus jamais aimé après moi. Message personnel : j'espère que tu m'as pardonné de t'avoir brisé le cœur comme je t'ai pardonné de m'avoir brisé le corps et l'esprit. Nous nous sommes revu, il ne boit plus depuis 10 ans et c'est l'homme que j'aimais à l'époque, un mec bien, bosseur, drôle et intelligent.Le plus « drôle » : il est en train de racheter le garage où travaille mon Grand, il en a marre de la banlieue. Comme quoi, les gênes ne mentent pas.

Peur du 10 aout, jour de passage des huissiers pour l'expulsion. Je serais seule, tout le monde autour de moi sera parti Jour J, iIl est 19h et je n'ai vu personne... ils ont encore deux heures pour passer. Finalement, je ne suis pas seule, j'ai eu un compagnon toute la journée : mon nœud au ventre

Doutes de ne pas recommencer, ce sera tellement plus simple, avec personne a appeler par instinct de survie. Je ne me fais aucune confiance.

 

“Je veux rester encore un moment
Aux abonnés absents
C'est facile et tellement pratique
Je n'ai pas choisi mais s'il en est ainsi
Je dépose les armes et j'abdique”

 

Ma Tifille, ma tite ratounette se fait vieille, elle me fait de la peine. Je m'en occupe presque comme un bébé. J'ai peur qu'elle s'en aille avant que Kristo ne revienne ce week. J'ai peur qu'elle s'en aille tout court. Je ne m'étais pas imaginée m'attacher autant à c'te ptite bestiole. Elle aura droit à quelques petites douceur tout à l'heure, à l'abri de mes bras.

Pour le reste, je vous dirais tout ça plus tard, ça fera l'occasion d'une autre note,

Poutoux à tous et prenez soin de vous.

mardi 10 août 2010 à 19h01 par Titepuce | # | 6 commentaires

smiley : broken_heart Je n'en sors pas....

Le retour à la maison est très difficile. Je suis toujours mal, parfois très mal....Je n'en dirais pas plus.

 

Je vous embrasse fort

mardi 04 mai 2010 à 19h10 par Titepuce | # | 15 commentaires

smiley : sad_smile Pourquoi faire....

Toujours hospitalisée, la sortie devrait être pour dans moins de deux semaines. Que dire d'autre que la pente est très difficile à remonter, la sortie me fait envie mais m'angoisse aussi, mon geste ayant été tellement pas prémédité, tellement automatique qie j'ai peur, que je ne me fais pas confiance.

 

Plus grand monde ne passe ici mais j'embrasse fort ceux qui viendront me lire.....

vendredi 26 mars 2010 à 14h00 par Titepuce | # | 11 commentaires
Précédent : Pourquoi en faudrait il un ?
 
Hébergé par karmaos.com